Château Hourtin-Ducasse : bienvenue chez les Marengo !

Qui a dit qu’il n’y avait plus de grandes familles de viticulteurs dans le Médoc ? Surement pas les Crus Bourgeois qui comptent parmi leurs membres de nombreuses familles unies autour de leurs vignobles. C’est le cas de la famille Marengo et du Château Hourtin-Ducasse. Le vin chez Michel et Marie-Noëlle Marengo, c’est aussi et avant tout une histoire de famille.

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0
la-famille-marengo-chateau-hourtin-ducasse

Curriculum Vitae

Nom(s):Marengo

Prénom(s):Michel

Date de naissance :30 mai 1958

Lieu :Neuilly-sur-Seine

Taille :1.80 m

Parcours :Ecole Centrale Paris, promotion 1983.
Chef d’entreprise, 1985 – 2000 : fabrication de machines spéciales pour les industries énergie, nucléaires, militaires, automobiles, d’aviation…
Propriétaire – exploitant du Château Hourtin-Ducasse, depuis 1975.

Langues parlées:Français, anglais, allemand.

Sport-Hobbies :Escrime, rugby, trinquet, squash.

1ère dégustation :Un soir, après un diner, mon 1er Glen Grant de 24 ans d’âge avec mon père.

Dernière dégustation :Ce matin, les cuves et les barriques du 2015, au vignoble.

Dernière découverte vinique :Demain, il y en a tellement à découvrir encore.

Plus beau souvenir de dégustation :A la fin d’un dîner, dans un joli vignoble du XVIème siècle, chargé d’histoire, au Portugal, un porto de 1875 : tellement fondu, tellement suave, tellement complexe et malgré son âge, jeune et frais, une merveille ! Ma rencontre avec le Porto !

Pire souvenir de dégustation :Après un dîner, dans un joli vignoble du XVIème siècle, chargé d’histoire, au Portugal, après un exceptionnel porto de 1875, dégustation des cuves de la vendange de l’année : de la verdeur et surtout l’annihilation du Porto de 1875. Un sacrilège !

Vin préféré hormis le vôtre :Celui de ma femme, Les Roses de Marie.

Signes extérieurs de bourgeoisie :Un très joli portail ancien.

Signes extérieurs d’anti bourgeoisie :Le chemin de terre après le très joli portail ancien.

Une citation, une devise :Le temps s’en va, notre temps tourne avec la terre, tournons avec elle, ni trop modestes, ni trop fières.

Votre rapport à la nature :

- un domaine de 25 hectares, dont 23 hectares de vignes
– 230 m² de panneaux photovoltaïques + une voiture hybride…
– utilisation d’huiles essentielles et d’infusions à base de plantes pour les traitements + mise en place de nichoirs à mésanges bleues et de nichoirs à chauvesouris + mise en place de ruches…

– et surtout 7 enfants et l’envie de leur laisser un terroir plein de vie !

«Le temps s’en va, notre temps tourne avec la terre, tournons avec elle, ni trop modestes, ni trop fières.»

Plat préféré :Mezze, pikilia, tapas… des saveurs et des couleurs.

Restaurant préféré :Moonshadow, à Pacific Palisades, en Californie, avec baleines, dauphins, pélicans… si vous êtes chanceux.

Péché mignon :Les Gummy Bears, bonbons nounours de toutes les couleurs.

Curriculum Vini

Nom(s):Château Hourtin-Ducasse.

Date de naissance :XVIIIème siècle.

Lieu :Saint-Sauveur, Pauillac, Haut-Médoc.

Signes distinctifs de bourgeoisie :Il est élégant.

Votre vin est à boire avec :… envie et plaisir.

Âge de prédilection :Tous les 6 mois pendant 20 ans.

Portrait chinois

Si votre vin était :

Une chanson :Sh-Boom des The Chords, que du bonheur.

Un artiste :Val, ou Valerie Goutard Andrianoff, qui exprime avec ses magnifiques Bronzes, la condition humaine dans l’immensité de l’univers qui l’entoure. Ses recherches s’apparentent à un essai de représentation de la sérénité, une étude de l’équilibre.

Un livre :Son livre de chevet.

Un film :Vice Versa, un récent Disney, où les émotions se mêlent et s’entremêlent.

Une devise :Le meilleur vin n’est pas nécessairement le plus cher, mais celui qu’on partage. (G. Brassens)

Un homme politique :Monsieur ou Madame le maire, au contact de chacun au quotidien.

Un fromage :Une fondue savoyarde, un « assemblage »… et c’est la fête. 

Une charcuterie :Le grenier, tellement médocain.

Un plat :Un oeuf à la coque, simple, authentique et juste à point.

Un homme :Moi.

Une femme :La mienne.

Un objet :Un livre, chaque millésime raconte sa propre histoire.

Une oeuvre d’art :Federica, un bronze de Eleonora Tugues Plaza, représentant une femme, toute en élégance et finesse, pleine de vie et de joie.

Une couleur :La couleur du temps, chaque millésime raconte le temps qui passe.

Une saison :Le printemps : le renouveau, la vie.

Une arme :L’esprit.

Une force :La finesse.

Une faiblesse :La finesse.

Un voyage :La traversée du Lac Peyto (Alberta, Canada) : le plaisir, le bien-être et les merveilles de la nature.

Une fleur :Les Roses de Marie ! C’est le rosé que ma femme produit : une nouvelle fleur qui éclot chaque année à la fin de l’hiver.

Une histoire :Le Philosophe Scythe, de Jean de La Fontaine : cette fable nous raconte la bêtise de ne pas écouter ou respecter les lois de la nature et d’ôter, dans l’accompagnement de ses règles, plaisirs et passions.