Frédéric de LUZE, un président bourgeois et fier de l’être !

Le président de l’Alliance des Crus Bourgeois du Médoc se devait de démarrer cette série de portraits. Négociant en vins reconnu, co-propriétaire du Château Paveil de LUZE à Margaux, bon vivant assumé et grand amateur de chasse à courre, Frédéric de LUZE à plusieurs cordes à son arc et du coup pas mal d’anecdotes à nous raconter. Bourgeois un jour, bourgeois toujours !

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0
Frédéric de Luze

Curriculum Vitae

Nom(s):de LUZE

Prénom(s):Frédéric

Date de naissance :20 Novembre 1961.

Lieu :Paris 12ème arrondissement.

Taille :1m80.

Parcours :Né entre deux barriques d’un Cru Bourgeois de Margaux, je n’ai pas pu échapper au fort atavisme du milieu du vin.
Face à l’obstination de l’éducation nationale à ne pas vouloir me remettre mon bacho, je suis allé voir de l’autre coté de la Manche si mes talents y étaient un peu plus reconnus. En plus d’apprendre la langue de Shakespeare, j’ai pu m’initier au métier de négociant. De quoi confirmer une vocation et de retour au pays, je décidais de créer mon entreprise de négoce en 1981 que je codirige toujours aujourd’hui. Depuis 2004, j’ai repris la gestion du domaine familiale. Déjà 11 millésimes à mon actif et encore de beaux challenges à réaliser. En 2010, je suis devenu président de l’Alliance des Crus Bourgeois du Médoc. Une troisième casquette que je suis fier de porter !

Langues parlées :Anglais.

Sport-Hobbies :Chasse à courre, golf, yoga, ping pong et backgammon.

1ère dégustation :Un Paveil de mon année de naissance, 1961, que mon Grand-père servait à table le jeudi. A l’époque du haut de mes 7 ans je n’avais saisi toutes les subtilités de ce vin. Aujourd’hui, je n’ai plus l’âge de raison mais j’ai enfin compris en buvant la dernière bouteille de ce millésime pourquoi mon Grand Père aimait tellement ce vin.

Dernière dégustation :Aujourd’hui, à table, un Château Sénéjac 2010. Un Cru Bourgeois remarquable !

Dernière découverte vinique :Je déguste tous les mois des vins très différents, de toutes provenances, pour élargir mon champs de vision et mon palais. Dernièrement, je me suis régalé avec un vin rouge de l’île de Beauté (Domaine Napoléon Brizi).

Plus beau souvenir de dégustation :J’ai de nombreux souvenirs en tête. Le vin de mon mariage pour commencer. Château Paveil de LUZE 1961, encore ce vin, en impérial cette fois, restera graver dans ma mémoire. Je pourrais vous parler de nos dîner avec notre bande d’amis, les petites fourchettes, où on débouche de sacrés flacons. Mais ce que je préfère garder en mémoire, au delà du « tableau de chasse » d’étiquettes prestigieuses, c’est l’incroyable ambiance de convivialité que peuvent procurer ces grands moments de dégustation.

Pire souvenir de dégustation :Devoir présenter le millésime 1977 en Angleterre. Des vins proches du vinaigre… Contrairement aux apparences, on ne fait pas toujours un métier facile !

Vin préféré hormis le vôtre :Ma belle famille aimerait que je dise que ce sont les vins du Château Chantegrive (excellents par ailleurs) mais je dois avouer que dernièrement je débouche avec gourmandise des Châteauneuf-du-Pape que j’avais laissés reposer dans la cave.

Signes extérieurs de bourgeoisie :Je suis plus Chasse à courre que tour de France.

Signes extérieurs d’anti-bourgeoisie :Ma tenue de footing.

Une citation / une devise :« Une pomme par jour éloigne le médecin… Si on vise bien » Winston Churchill

« Je suis plus chasse à courre que tour de France »

Votre rapport à la nature : J’ai un besoin profond de contact avec la nature. Quand je suis en voyage à Shanghai et que je rentre je fonce prendre un grand bol d’air dans la foret landaise et je me rends compte à quel point il est nécessaire de préserver ces coins de paradis terrestre. Au Paveil, nous travaillons dans cet optique, celui de préserver notre environnement et de créer les meilleures conditions naturelles possibles pour faire de grands vins.

Plat préféré :Poulet rôti.

Restaurant préféré :Le carré des Feuillants d’Alain Dutournier.

Péché mignon :La tarte tatin.

Curriculum Vini

Nom(s):Château Paveil de LUZE.

Date de naissance :dans notre famille depuis 1862.

Lieu :Soussans/Margaux.

A boire avec :Des amis et en toutes occasions, petites ou grandes, la seule question reste la taille de la bouteille, car on aime à dire chez nous que dans un grand vin il manque toujours un verre !

Age de prédilection :Entre 5 et 10ans.

Portrait chinois

Si votre vin était…

Une chanson :Pour me comprendre de Michel Berger par Véronique Sanson.

Un artiste : Giovanni Antonio Canal plus connu sous le nom de Canaletto, célèbre pour ses panoramas de Venise.

Un livre :La liste de mes envies de Grégoire Delacourt.

Un film :Voyage au bout de l’enfer, un film de Michael Cimino avec Robert De Niro, Christopher Walken.
Une devise : Bourgeois un jour, bourgeois toujours.

Un homme politique :Winston Churchill.

Un fromage :Un Saint-nectaire.

Une charcuterie :Un boudin.

Un plat :Un filet de boeuf grillé au sarments de vigne avec quelques cèpes.

Un homme :Jean Rochefort.

Une femme :Sophie Marceau.

Un objet :Un sabre.

Une couleur:Bleu arc-en-ciel.

Une saison :L’automne.

Une arme :Le Chandelier dans la bibliothèque pour assommer le colonel Moutarde.

Une force :L’humour.

Un voyage :Au bout de la nuit.

Une fleur :Une rose pierre de Ronsard.