Yves Raymond, de la radio libre au Château Saransot-Dupré

Le vin chez les Raymond, c’est une histoire de famille. Vignerons à Listrac depuis 1750, c’est en 1875 qu’ils acquièrent les propriétés des Dupré. Yves Raymond, aujourd’hui à la tête de ce vignoble après une carrière de journaliste, s’est prêté au jeu de l’interview pour nous présenter sous un autre jour son parcours, son travail et son excellent Cru Bourgeois du Médoc.

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0
yves-raymond-chateau-saransot-dupre

Curriculum Vitae

Nom(s):Raymond

Prénom(s): Yves

Date de naissance : 7 décembre 1953

Lieu : Bordeaux

Taille : 1m78

Diplômes : SUP DE CO Bordeaux diplôme d’oenologie.

Expériences professionnelles : 6 ans de travail dans la presse dont 4 en radio libres et 2 à France 3 puis retour définitif au vignoble en 1987.

Langues parlées : Anglais, allemand.

Sport-Hobbies : Ski, golf

1ère dégustation : Mon premier souvenir, c’était avec des vins de Bourgogne.

Dernière dégustation : Le Beaujolais nouveau

Dernière découverte vinique : Un Montlouis : La Taille aux Loups

Plus beau souvenir de dégustation : Un Yquem 1937 dégusté avec Alexandre de Lur Saluces au château.
Le vin était extraordinaire on ne sentait même plus le sucre tellement il avait été absorbé par le vin et question arômes on se croyait au paradis.
La dégustation c’est aussi le plaisir de ceux avec lesquels on déguste. En mauvaise compagnie tous les vins sont mauvais. Et justement nous étions en excellente compagnie. Alexandre de Lur Saluces donnait toujours l’impression à ses hôtes que c’étaient eux qui l’honoraient en venant déguster du Yquem. La grande classe.

Pire souvenir de dégustation : J ‘étais en dernière année d’oenologie nos professeurs nous avaient organisé une visite dans un premier cru classé de Saint Emilion.
Alors que nous étions tous de futurs professionnels du vin on ne nous a même pas fait déguster
A la fin on nous a remis une carte postale; j’ai exigé de la payer…

Vin préféré hormis le vôtre : Le beaujolais nouveau quand il est très bien fait.

Signes extérieurs de bourgeoisie : Vivre au milieu de vieux tableaux et de vieux meubles.

Signes extérieurs d’anti bourgeoisie : Aimer le beaujolais nouveau !

Une citation / une devise : Sois toi-même.

Votre rapport à la nature : Elle me manque quand elle n’est pas là . Quand je suis dans les mégalopoles d’aujourd’hui Hong Kong, New York, j’ai une impression de suffocation, je manque d’air de nature je suis stressé.

Plat préféré : Lamproie

« Viens boire un petit coup a la maison »

Restaurant préféré : Cordeillan Bages.

Péché mignon : La Paresse.

Curriculum Vini

Nom(s): Château Saransot-Dupré

Date de naissance : 1735

Lieu : Listrac

Signes distinctifs de bourgeoisie : Son étiquette ancienne.

Plats préférés : Une belle viande rouge.

Age de prédilection : 5 à 10 ans selon les millésimes

Portrait chinois

Si votre vin était :

Une chanson : Viens boire un petit coup a la maison !

Un artiste : Gainsbourg

Un livre : Remonter la marne de Jean Paul Kauffmann

Un film : Le Bon, la Brute et le Truand

Une devise : Tout est équilibre

Un homme politique : Jean-Pierre Raffarin

Un fromage : Le Saint Nectaire

Une charcuterie : Du jambon Patta Negra

Un plat : Une poilée de cèpes

Un homme : Socrate

Une femme : Vénus

Un objet : Un Bilboquet

Une oeuvre d’art : L’assassinat de Marat peint par David

Une couleur : Ultra violet

Une saison : L’automne

Une arme : Un mousquet

Une force : La joie

Une faiblesse : celle d’être muet

Un voyage : En Italie

Une histoire : Ce serait une histoire simple une histoire d’amour qui durerait un peu beaucoup puis qui vieillirait et l’amour resterait malgré la vieillesse. Car la vieillesse peut être belle.

Une fleur : Un coquelicot qui refleurirait chaque fois que l’on ouvrirait une nouvelle bouteille et qui fanerait rapidement après que l’on ait refermé la bouteille