Quand la moutarde monte au nez du lapin

De nos jours la bonne cuisine est un acte de résistance. Bien boire et manger, cela fait partie de notre ADN et de nos traditions. Voici donc nos meilleures recettes, astuces de cuisine, idées originales et bons plans. Pas de chichi, ni de mariage forcé, de la cuisine simple et gourmande, le tout arrosé de bons vins pour un maximum de plaisir.
Les bourgeois passent à la casserole et reprennent leur place au centre de nos repas !

recette

Recette pour 4 personnes


Temps de préparation : 10 min
Temps de cuisson : 50 min

Ingrédients :
  • 1 Lapin
  • du lard gras
  • 1 Pot de crème fraiche
  • du beurre
  • 1 de la moutarde
  • 2 Gousses d'ail
  • 2 Oignon
  • farine
  • 1 Branche de thym
  • persil, sel, poivre
  • riz ou pommes de terre sautées
  • 1 carotte ( facultatif)

Association :

- Château Haut-Bages Montpelou -


Château Haut-Bages Montpelou

« Ce matin, un lapin, a tué un chasseur »…

Vous connaissez la comptine de la mère Goya. Le lapin se rebiffe contre le chasseur, pour le plus grand plaisir des enfants.
Mais quand la moutarde montre trop au nez de ce quadrupède, c’est une toute autre histoire, pour les grands cette fois, et qui se tient loin des forets, au centre de nos assiettes.
Le Lapin à la moutarde, un grand classique de la cuisine simple et gourmande. Si la recette est plutôt facile dans son exécution, il faut être attentif à la cuisson pour ne pas que la viande soit trop sèche. Le lapin est chaud par définition, mais sa viande doit rester tendre.

On vous livre ici notre version du fameux lapin relevé à la moutarde.

Préparation de la recette :

Tout d’abord, désarmé ce lapin.

Puis piquez au lard le râble de votre lapin. Posez-le dans un plat en terre. Badigeonnez la viande avec le contenu d’un pot de moutarde. Salez.

Tout autour du râble posez des oignions, des morceaux de beurre, des petits morceaux de lard gras, et une tranche de thym.

Portez au four et laissez rôtir trois quarts d’heure en arrosant avec le beurre et le lard fondu puis avec un peu d’eau bouillante.

En fin de cuisson ajoutez un peu de crème dans le plat. Arrosez. La crème tourne en beurre.

Défournez (sans éternuer) et liez la sauce avec de la crème mélangée avec une trace de farine.

Découpez le râble et reconstituez-le sur un plat. Arrosez avec la sauce crémeuse.

Mettez le reste de la sauce dans une saucière.

Remarques :

Servez chaud, accompagné de riz ou de pommes de terres sautées, mais pas trop car le lapin est toujours chaud (sic).

Conseil vin :

Que boire sur ce lapin ? Un beau Cru Bourgeois de Pauillac, comme le Château Haut-Bages Montpelou dont la douceur de tanins vous fera oublier le sort que vous avez fait à ce gentil lapinou.

A table !

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0

Dernières Recettes

  • Suivez-Nous !

  • La photo de la semaine

    #CrusBourgeois

  • Facebook

  • Twitter