Les Crus Bourgeois du Médoc en primeurs : Bilan

Alliance des crus bourgeois dégustation le 31 mars 2015 des vins primeurs 2014

A peine remis de cette folle semaine de dégustations primeurs, il est déjà temps de faire un premier bilan. Un bilan très positif pour les Crus Bourgeois du Médoc qui ont réussi, cette année encore, à attirer un grand nombre de professionnels du vin, acheteurs et journalistes du monde entier, autour du millésime 2014.

C’est au sein du magnifique et très contemporain Château d’Arsac que les 229 propriétés, issues des 7 appellations prestigieuses du Médoc (Médoc, Haut-Médoc, Margaux, Moulis, Listrac-Médoc, Pauillac et Saint-Estèphe), ont présenté leurs échantillons primeurs 2014.

Hip Hip Hip, Bourgeois !
crus-bourgeois-primeurs-2014-medoc-vin-bordeaux
Pendant trois jours, c’est plus de 800 professionnels et près de 30 journalistes qui se sont rendus, à pied ou en petit train (voir plus bas), dans les chais, réaménagés pour l’occasion, du Château d’Arsac. Une augmentation de 28% du nombre de préinscrits par rapport à l’an passé qui montre bien l’engouement de la filière pour ce nouveau millésime et tout particulièrement pour les Crus Bourgeois du Médoc !

Armés de leur verre, d’un bloc note et d’un stylo, ils ont tous scruté dans les moindres détails ces crus «nouveaux nés», essayant de lire entre les étiquettes leur avenir, dans une ambiance studieuse, presque monacale, du cuvier du Château d’Arsac.

Les Crus Bourgeois sur toutes les langues
Alliance des crus bourgeois dégustation le 31 mars 2015 des vins primeurs 2014
13 nationalités étaient représentées. Avec dans le top 5 des pays représentés cette année : la Belgique – l’Allemagne – la Grande Bretagne – le Japon – et la Chine. Une montée en puissance des acheteurs chinois qui atteignent pour la première fois ce top.

On entendait donc parler allemand, murmurer en anglais, on distinguait même des conversations en japonais et en chinois… Un brouhaha post dégustation des plus polyglottes où l’on échangeait sur ses avis, ses belles trouvailles, l’avenir du millésime mais aussi où l’on se retrouvait pour déguster un verre avec ses confrères.

La «Cantine Bourgeoise»: convivialité, échange et grande tablée !
Alliance des crus bourgeois dégustation le 31 mars 2015 des vins primeurs 2014
Car si le sérieux était de mise, la convivialité du vin était aussi à l’honneur. Après l’effort le réconfort… Les Bourgeois à table ont une réputation à tenir ! Nous proposions donc pour la première fois une «Cantine Bourgeoise» où les propriétaires, les négociants, les courtiers, les journalistes et autres distributeurs pouvaient se restaurer autour d’une grande table où étaient servis de bons plats chauds.

Une joie et une bonne humeur que l’on retrouvera sur le chemin du retour, notamment à bord du petit train du Château d’Arsac où certains sont repartis en chantant !

Longue vie à ce nouveau millésime 2014 et à très vite pour de nouvelles aventures.

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0

Derniers Articles

  • Suivez-Nous !

  • La photo de la semaine

    #CrusBourgeois

  • Facebook

  • Twitter