PRIMEURS 2015 : Le bilan des Crus Bourgeois

crus-bourgeois-medoc-primeurs-2015

Comme chaque année, les Crus Bourgeois ont présenté leur nouveau millésime aux acheteurs, négociants, importateurs, distributeurs, courtiers et journalistes du monde entier, dans le cadre unique du Château d’Arsac.

C’est un millésime 2015 attendu et plein de promesses, que les professionnels de la filière sont venus découvrir pendant trois jours. Les rumeurs et les bruits de couloir courraient depuis déjà quelques semaines sur ce potentiel nouveau grand millésime. Du 5 au 7 avril, nous avons pu porter fièrement les couleurs de ce n°15 des Crus Bourgeois.

Les primeurs 2015, c’est fini mais il est temps de dresser un premier bilan en chiffres et en images.

Une famille regroupée derrière son millésime 2015

Image N°15

235 propriétés issues des 7 appellations prestigieuses du Médoc (Médoc, Haut-Médoc, Margaux, Moulis, Listrac-Médoc, Pauillac et Saint-Estèphe) ont présenté leurs primeurs au Château d’Arsac.

Un intérêt croissant pour ce nouveau millésime et pour les Crus Bourgeois :

  • Une augmentation de 10 % du nombre de préinscrits par rapport à l’an passé.
  • Plus de 800 professionnels sont venus déguster durant les 3 jours et plus de 35 journalistes ont également dégusté les échantillons dans un espace qui leur était dédié.

Do you speak Crus Bourgeois ?

19 nationalités étaient représentées. Dans le Top des marchés export, nous avons :

Allemagne – Belgique – Pays Bas – Angleterre

Top 5 des pros

 

Quant aux profils, le Top 5 des professions représentées, par ordre décroissant est :

Négociants – Importateurs – Cavistes – Courtiers – Distributeurs & presse

Les primeurs donnent soif…

Des centaines de verres attendaient les dégustateurs qui voulaient découvrir la version 2015 des Crus Bourgeois. Les dégustations donnent soif et heureusement notre partenaire les eaux des Abatilles avaient prévu de quoi désaltérer nos professionnels entre deux vins. Primeurs plate ou gazeuse ?

IMG_1700IMG_1694

…et faim !

Notre cantine bourgeoise qui a affiché complet dès le premier jour, avec de bons petits plats à la carte comme ce suprême de volaille, crème de champignon, mousseline de pommes de terre et légumes du moment. L’occasion de faire une petite pause dans des journées de dégustation bien chargées et d’échanger les premiers avis sur ce nouveau millésime.

Et toujours le petit train.

Ce fut la deuxième star de ces dégustations primeurs, derrière le millésime 2015 bien sûr, le petit train du Château d’Arsac, qui amenait et raccompagnait les visiteurs, le tout en chanson !

Pour finir voici une sélection de photos prises durant ces trois jours de dégustation.

 

Merci à tout le monde d’être venu faire vivre en avant-première ce nouveau millésime. 2015, vient de se dévoiler au grand jour mais sa carrière ne devrait pas s’arrêter là, bien au contraire, il lui reste devant lui ses plus belles années, et il nous tarde de pouvoir bientôt (après quelques mois d’élevage) le présenter au grand public.

Crédit photo : Claude Petit

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0

Derniers Articles

  • Suivez-Nous !

  • La photo de la semaine

    #CrusBourgeois

  • Facebook

  • Twitter